mai2008_015

Magnifique photo avec Jérôme un ami... il va sans dire que son geste approbateur atteste de la réussite du fond mais pas le la forme, hum... Admirez la désastreuse tentative de déco avec le coulis de fraise... C'est sublime, on dirait une belle giclée de sang... classe...

Si mes invités (Jérôme de la photo et sa chérie et amie de moi-même, Christine) ont aimé ce cheesecake, j'ai pour ma part été un peu déçue du résultat. J'ai fait l'erreur de préparer ce dessert le matin même pour le midi, alors qu'il vaut mieux le faire la veille...

La texture de la couche "fromagée" était, comment dire, comme grumeuleuse... Quel dommage, c'est tellement bon quand c'est bien crémeux... Deux possibilités qui pourraient expliquer ce phénomène:

- je n'ai pas assez battu les fromages ensemble: je l'ai fait seulement au fouet manuel, au lieu d'utiliser le fouet électrique comme à mon habitude et comme le préconise la recette (les cheesecake ça me connait; d'ailleurs, j'avais déjà fait ce cheesecake il y a longtemps, et pas de grumeaux!)

- après avoir cuit le cheesecake, je l'ai mis au frigo tout de suite, sans le laisser refroidir d'abord... c'est peut-être ce changement de température trop radical qui a fait "cailler" les fromages...

Bref, dans le doute, la prochaine fois, je battrai bien les fromages au fouet électrique et je laisserai bien refroidir le moule au sortir du four avant de le mettre au frigo!

C'était quand même très bon ;) comme toutes les recettes du livre dont celle-ci est extraite: Cheesecake de Keda Black.

Ingrédients pour un moule à manqué de 20 cm de diamètre:

- 125 g de sablés
- 40 g de beurre
- 50 g d'amandes en poudre ou effilées
- 350 g de ricotta
- 350 g de St-Morêt
- 100 g de sucre
- 3 oeufs
- le zeste finement râpé d'un demi-citron
- les graines d'une gousse de vanille (dans mon cas, le double, ou deux cuillères à soupe d'extrait liquide)
- 500 g de fraises
- 3 cuillères à soupe de sucre

Préparation (à faire la veille):

- Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6).

- Placez dans la cuve du mixer les biscuits et les amandes. Quand tout est réduit en poudre, ajoutez le beurre que vous aurez préalablement fait fondre au micro-ondes (en petits morceaux, 20 secondes à puissance maximale, on fouette à la fourchette, et voilà). Répartissez cette semoule au fond du moule chemisé de papier sulfurisé. Tassez bien avec le fond d'un verre. Passez 10-15 minutes au four (attention à ce que ça ne brûle pas! Ça doit juste dorer).

- Pendant ce temps, battez ensemble les fromages au fouet électrique jusqu'à obtention d'une belle crème lisse type yaourt (c'est assez liquide, pas de souci, c'est normal). Ajoutez le sucre, puis les œufs, puis les zestes et la vanille, toujours à l'aide du batteur électrique (tant qu'à faire, on l'aura pas sorti et lavé pour rien!). Versez délicatement dans le moule. Avant d'enfourner, baissez le four à 140°C (thermostat 4).

- Laissez bien refroidir, démoulez, puis mettez au frais.

- Juste avant de servir, mixez les fraises avec le sucre et servez le cheesecake avec ce coulis. Je ne vous conseille pas de répartir le coulis sur le cheesecake vous-mêmes, pour deux raisons: ça risque de déborder du plat de service, et en plus, vous avez de forte chance que ça ressemble à ça:

mai2008_009

D'où le surnom du "sanglant"... En plus j'avais mis des perles multicolores décoratives, qui ont à moitié fondu dans le coulis... Donnant cet effet très ragoutant de potion maléfique, ambiance gâteau d'Halloween!